Savoir-faire de recruteur : La prise de références professionnelles

La prise de références professionnelles

Pas souvent pratiquée en dehors des grands groupes, la prise de références est un outil très utile dans un process de recrutement pour confirmer une décision ou bien lever un doute. De mon point de vue, il y a des règles à respecter pour que l’outil soit efficace :
  • Demander au candidat les coordonnées de 3 contacts professionnels, anciens ou actuels supérieurs hiérarchiques, que vous pourrez joindre de sa part. Certaines personnes pensent que cette démarche ne sert à rien car les contacts donnés par le candidat ne diront forcément que du bien. En pratique, ce n’est pas toujours vrai et si vous ne cherchez que des éléments pour piéger le candidat, autant arrêter le process de recrutement tout de suite. Pour peu que vous sachiez vous y prendre, l’échange que vous aurez avec des personnes ayant travaillé avec lui sera très instructif et pourront vous aider à créer les conditions d’une intégration réussie.
  • Préparer vos questions. Vous pouvez commencer par des questions fermées, typiquement faire confirmer les éléments du CV (titre, période, réalisations), puis demander les principales qualités professionnelles et les principaux axes d’amélioration perçus. A ce stade de la conversation, l’échange peut être assez libre et votre interlocuteur enclin à vous faire un feedback assez complet, d’où l’intérêt de le faire par téléphone et non par mail.
  • Faire un retour au candidat. Cela lui sera aussi très utile de savoir comment ses contacts professionnels parlent de lui et peut l’aider à identifier ses forces et éventuellement ses axes d’amélioration.
Crédits photos: Unsplash / Pascal Swier